Théologie, théologie, théologie : Pourquoi Ligonier ? | Ministère Ligonier
Aider les gens à connaître de Dieu
13 juin, 2022
Quelle est notre théologie ?
20 juin, 2022

Théologie, théologie, théologie : Pourquoi Ligonier ?

Note de l’éditeur : Ceci est le deuxième chapitre de la série L’instant présent compte éternellement.

Depuis le décès de notre fondateur bien-aimé, le Dr R.C. Sproul, en 2017, Ligonier Ministries a continué de se développer. De nombreux nouveaux membres nous ont rejoints dans l’équipe, ajoutant leur expertise et leurs compétences. Cela est encourageant de voir la propagation s’accroître grâce à leurs efforts remarquables. Mais toute entreprise pérenne doit garder le cap sur la mission originelle et se garder de toute dérive. C’est pourquoi, dans nombre de nos réunions d’équipe, je répéterai souvent que la seule chose que nous faisons à Ligonier est : théologie, théologie, théologie. Oui, je sais encore compter. Il s’agit de se rappeler à quel point la théologie est vitale, non seulement pour notre mission, en tant que ministère, mais encore pour nos vies, en tant qu’individus. Permettez-moi d’illustrer ceci.

Vous avez peut-être déjà visité le British Museum à Londres. C’est l’un de mes endroits préférés. C’est époustouflant de passer devant de merveilleuses antiquités, qui datent de plusieurs millénaires d’histoire. Chaque artefact raconte une histoire. Mais lors d’une récente visite, j’ai appris que tous les artefacts ne racontent pas toute l’histoire.

Dans la collection mésopotamienne, il y a une section consacrée aux objets d’Assyrie, dont certains proviennent de Sanchérib, ce roi violent dont il est question dans l’Ancien Testament. À son époque, il était la terreur du Moyen-Orient, assiégeant les villes et soumettant les nations. Le British Museum conserve un relief représentant le siège de Lakis, une petite ville fortifiée située sur la route de Jérusalem. Les rois païens conquérants commandaient souvent de tels monuments pour se vanter de leurs victoires. La scène représente l’effroyable massacre des Israélites par Sanchérib à Lakis.

Que manque-t-il au British Museum ? Nous savons que Sanchérib était en route pour détruire Jérusalem et pour achever sa conquête de Juda (2 Rois 18.13-19.37). Lorsque les armées sont venues assiéger la capitale, le prophète Esaïe a conseillé au roi Ézéchias de faire confiance au Seigneur pour être délivré. Il n’existe aucun artefact relatant la victoire de Sanchérib sur Jérusalem, car cela n’est jamais arrivé. La Bible dit qu’un ange du Seigneur a détruit l’armée du roi étranger en une nuit, et que ce dernier a interrompu sa campagne et est retourné à Ninive.

Le Seigneur combat pour son peuple. La puissance des Assyriens n’était pas de taille. Il n’y a qu’un seul Dieu, et il ne reste pas silencieux, voilà la vérité qui a traversé les générations en Israël (Ex. 20.1-20 ; Dt 6.4 ; Esa. 44.6-8).

Sans une bonne théologie, la réalité ressemble à un puzzle dont les petites pièces sont éparpillées et dont l’image n’est pas unifiée.

Le mot théologie signifie simplement l’étude de Dieu ou sur Dieu. La théologie n’est pas une recherche académique sèche et poussiéreuse. La théologie est un fil de rasoir avec la vie et la mort de chaque côté. Les Israélites avaient une théologie correcte et ont vécu. Les Assyriens avaient une théologie corrompue et ont péri. Les enjeux ne pourraient pas être plus élevés pour chaque âme. Jésus-Christ a dit que connaître Dieu et celui qu’il a envoyé, c’est entrer dans la vie éternelle (Jean 17.3).

Adam et Ève ont d’abord connu Dieu en vérité, puis ils ont détruit cette vérité dans l’injustice, et c’est ainsi que l’incrédulité a détruit le cosmos et nous a ruinés jusqu’à la moelle. Depuis ce moment tragique de l’exil de l’Eden, dans notre état naturel, nous sommes engagés dans une bataille impie contre le saint créateur. La guerre entre les nations, et l’absence de paix entre nous, ne sont que la manifestation de notre première rébellion. Quel chaos de péché avons-nous créé, sans aucun moyen pour nous sauver. Si nous devons être sauvés, cela doit venir de l’extérieur. Sans une bonne théologie, la réalité ressemble à un puzzle dont les petites pièces sont éparpillées et dont l’image n’est pas unifiée. La théologie, bien comprise, nous donne une image de la réalité pour nous aider à donner un sens au puzzle. Elle nous guide pour remettre les pièces en place, et pour que le puzzle soit comme l’image sur sa boîte, afin que nous comprenions correctement le monde ainsi que nous-mêmes. Ainsi, la théologie informe tous les domaines de la connaissance et de l’expérience humaines.

Le Dr R.C. Sproul s’est concentré sur la théologie en tant que discipline, englobant tout ce que Dieu a révélé de manière générale et particulière. L’humanité est aliénée de Dieu. Comme nos premiers parents, nous sommes nés en tant que destructeurs de vérité. Oui, tout le monde sait que Dieu existe, mais tout le monde ne sait pas qui est Dieu. C’est là notre problème fondamental : nous ne savons pas qui est Dieu. Et parce que nous ne savons pas qui est Dieu, nous ne savons pas qui nous sommes.

Ligonier Ministries a vu le jour au cours de l’été 1971, juste au moment où les États-Unis sortaient de la turbulente décennie des années 60. Les chrétiens étaient confrontés à un relativisme rampant et à des bouleversements sociaux. Le sécularisme s’accélérait dans la culture, et la théologie libérale se métastasait dans de nombreuses Églises et dénominations. Dans les contreforts des montagnes Allegheny en Pennsylvanie, près d’une petite ville appelée Ligonier, un petit ministère a commencé à équiper les chrétiens pour qu’ils connaissent Dieu d’une meilleure manière, et plus profonde, et pour qu’ils le fassent connaître. Cet effort de formation de disciples était motivé par le désir de défendre le christianisme classique et, espérons-le, de contribuer à inonder la culture avec des chrétiens éclairés et compétents, désireux d’accomplir avec fidélité la grande mission. À dessein, il s’agissait de contourner les médias grand public, beaucoup plus puissants, et les Églises conventionnelles, bien financées.

Face à l’animosité culturelle manifeste à laquelle l’Église est de plus en plus confrontée aujourd’hui, ceux qui ne sont chrétiens que de nom s’éloignent. Les grandes Églises syncrétistes s’évaporent. L’avenir de l’Église appartient aux chrétiens de conviction. Tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés sont en fin de compte théologiques ; pour réparer les ruines, les solutions doivent être théologiques.

Heureusement, avec les années, Dieu a amené de nombreux étudiants avec la vision du Dr Sproul, qui se sont engagés à répandre l’Évangile du Seigneur Jésus-Christ et à voir la théologie enracinée dans les Écritures se développer dans les Églises du monde entier. Cela demande beaucoup de travail, certes, mais la promesse est certaine : « Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de l’Éternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent. » (Hab. 2.14). Nous sommes engagés dans cet effort. C’est une merveille de l’Évangile que des hommes et des femmes pécheurs soient utilisés pour faire avancer la mission de Dieu dans ce monde déchu, en travaillant dans et à travers nos combats contre le monde, contre notre propre chair et contre le diable.

Dans son classique, le livre La sainteté de Dieu, le Dr Sproul commente Romains 12.2 :

Le renouvellement de l’esprit correspond à la méthode clé que Paul prône comme moyen de mener une vie transformée. Il ne s’agit de rien de plus ni de rien de moins que l’éducation. Une éducation sérieuse. Une éducation en profondeur. Une éducation disciplinée dans les choses de Dieu. Elle exige une bonne maîtrise de la Parole de Dieu. Nous devons être des gens dont la vie a changé parce que leur esprit a changé.

Par la grâce de Dieu, l’accent mis par le Dr Sproul sur l’enseignement de la théologie a changé de nombreuses vies. Il croyait que chaque individu est un théologien et qu’il importe maintenant et pour toujours d’être un bon ou un mauvais théologien. Il ne suffit pas de transmettre des informations à un esprit humain. À la lumière des Écritures et grâce à l’action du Saint-Esprit, nous commençons à comprendre le caractère saint de Dieu et à prendre conscience de notre péché. L’Église doit recouvrir un engagement inébranlable à proclamer, enseigner et défendre la sainteté de Dieu dans toute sa plénitude. Ce n’est pas seulement la déclaration de mission de Ligonier Ministries ; c’est l’appel de chaque croyant. Si nous diluons le caractère de Dieu, nous diminuons notre capacité à atteindre les non-croyants avec l’Évangile. Des stratégies missionnaires bien intentionnées, centrées sur la croissance pour le plaisir de la croissance, peuvent apporter des bénéfices temporels, mais de telles stratégies ne feront pas grandir des disciples en bonne santé ni n’implanteront des Églises en bonne santé. Un ministère activiste à court terme n’est pas durable. Le compromis théologique au profit du nombre est fatal.

Bien que le peuple de Dieu se soit souvent trouvé consterné par des circonstances indépendantes de leur volonté, les progrès de la mission de Dieu dans ce monde sont certains. Tout comme le serviteur d’Élisée, qui était dans moment éprouvant lorsque les Israélites étaient menacés, nous aussi nous sommes tentés de nous inquiéter de l’accumulation des nuages orageux de l’adversité. Pourtant, nous devons nous rappeler que « ceux qui sont avec nous sont en plus grand nombre que ceux qui sont avec eux » (2 Rois 6.16).

Alors que Ligonier marque sa cinquantième année de ministère, nous rendons grâce pour la bénédiction de Dieu sur nous dans le passé. Cependant, il est évident que nous avons l’opportunité de servir le peuple de Dieu comme jamais auparavant. Il y a beaucoup de travail à faire parmi les nations. Pouvez-vous prier pour que Dieu réveille davantage de personnes, qu’elles sachent qui il est vraiment ? Puissions-nous assister à un rétablissement de la vraie théologie, où les hommes et les femmes, les garçons et les filles, ont une relation restaurée avec Dieu le Père par Dieu le Fils et par la grâce puissante de Dieu le Saint-Esprit, et vivent des vies fructueuses dans l’instant présent et pour toujours.

Cet article a été publié à l’origine dans le Tabletalk Magazine.

Chris Larson
Chris Larson
Chris Larson est président et chef exécutif. Il a rejoint Ligonier en 2004, où il dirige et mène toutes les initiatives stratégiques de propagation et supervise les opérations quotidiennes du ministère, cherchant à répandre le plus possible la foi chrétienne historique. Il a travaillé dans le monde de l'éducation et de l'entreprise avant de rejoindre le ministère, et il est titulaire d'une licence en marketing de l'University of Central Florida.