Le but des paraboles | Ministère Ligonier
Manger ma chair, boire mon sang
5 novembre, 2019
Non la paix mais l’épée
12 novembre, 2019

Le but des paraboles

Note de l’éditeur : Ceci est le dixième chapitre de la série « Les paroles difficiles de Jésus », publiée par Tabletalk Magazine.

En Matthieu 13.10-17, Jésus explique à ses disciples pourquoi il enseigne en paraboles.

Parce que, s’il vous a été donné, à vous, de connaître les mystères du règne des cieux, à eux cela n’a pas été donné.(v13)

Ce passage peut paraître déroutant au premier abord, surtout quand Jésus indique son intention réelle quant à l’usage des paraboles : que la vérité soit cachée à ceux de l’extérieur.

Comment devons nous le comprendre ? Premièrement, Jésus est clairement en train d’enseigner que les secrets du Royaume de Dieu sont inconnaissables par le simple raisonnement humain et l’intuition. Jésus ne dit pas que personne ne peut jamais comprendre les paraboles ou qu’il cherche à cacher leur vérité à tous. À la place, Jésus explique que pour souligner la grâce souveraine de Dieu, Dieu, dans sa miséricorde, a illuminé certains à qui « il a été donné de connaître les secrets du Royaume des Cieux » (v11, emphase ajoutée), de façon à ce qu’ils puissent comprendre les vérités du Royaume de Dieu. Ceux à qui il a été donné de recevoir une telle connaissance recevront « plus », alors que ceux qui n’ont pas reçu une telle connaissance se verront prendre toutes les bénédictions qu’ils possédaient en apparence (v12). En d’autres mots, ceux qui ont reçu ce don de Dieu continueront à croître dans leur foi, tandis que ceux à qui ce don n’a pas été donné perdront tout au dernier jour.

Aussi longtemps que les incroyants ne se repentent pas, ils se coupent eux-même de la grâce de Dieu et se tiennent sous son jugement.

Ensuite, beaucoup entendent les paroles de Jésus et refusent de croire ce qu’il dit. Ce sont ces personnes qui « voient » mais ne voient pas vraiment, qui « entendent » mais n’entendent pas vraiment (v13). Il y a ceux qui sont confrontés aux vérités du Royaume de Dieu et qui choisissent néanmoins de les rejeter avec obstination. L’enseignement de Jésus en paraboles (qui ne peuvent pas être comprises par ceux qui ne possèdent pas la clé de la connaissance) est un jugement de leur incrédulité, alors qu’en même temps, il amène des bénédictions à ceux qui ont reçu l’enseignement de la signification des paraboles. Aussi longtemps que les incroyants ne se repentent pas, ils se coupent eux-même de la grâce de Dieu et se tiennent sous son jugement. Les disciples (et tous ceux qui deviendront ses disciples par la suite), d’un autre côté, ont reçu des yeux pour voir et des oreilles pour entendre Jésus ; ils ont reçu les secrets du Royaume (vv11,16). La grâce de Dieu a été accordée aux disciples qui, comme beaucoup dans la foule, autrefois rejetaient Dieu avec ignorance et obstination. 

Cet article a été publié à l’origine dans le Tabletalk Magazine.
Ben C. Dunson
Ben C. Dunson
Le Dr Ben C Dunson est professeur associé de Nouveau Testament au Reformed Theological Seminary de Dallas, Texas