5 choses que vous devez savoir à propos de l'apôtre Paul - Ministère Ligonier
Pourquoi prier si Dieu est souverain ?
6 avril, 2023
5 choses que vous devez savoir à propos des credo
13 avril, 2023
Pourquoi prier si Dieu est souverain ?
6 avril, 2023
5 choses que vous devez savoir à propos des credo
13 avril, 2023

5 choses que vous devez savoir à propos de l’apôtre Paul

L’apôtre Paul fut l’auteur le plus prolifique du Nouveau Testament, et ses voyages l’ont amené à parcourir toute la Méditerranée. D’origine juive, il était pourtant citoyen romain. Il est l’un des personnages les plus fascinants de la Bible, voici cinq choses que vous ne savez peut-être pas sur sa vie et ses écrits :

1. Parmi les auteurs du Nouveau Testament, Paul a peut-être été le premier à écrire

Les détracteurs du christianisme orthodoxe historique affirment depuis longtemps qu’il existe une discontinuité significative entre les enseignements de Jésus et ceux de l’apôtre Paul. Cette critique découle grandement du fait que Paul n’a fait partie du mouvement chrétien qu’après la résurrection de Jésus, et la période initiale du ministère évangélique de l’Église après la Pentecôte. Cependant, une bonne partie des lettres de Paul sont antérieures aux premières dates proposées pour les évangiles, et certaines des premières lettres de Paul pourraient même être antérieures à la lettre de Jacques, selon certaines hypothèses. Paul n’a pas seulement exercé une influence sur la foi de l’Église primitive, en raison de la quantité d’écrits qu’il a rédigés, mais aussi parce que ses écrits sont peut-être le plus ancien témoin historique que nous ayons de Jésus-Christ et de son Évangile.

2. Paul a souvent écrit en collaboration avec d’autres personnes

La théologie paulinienne a fait l’objet de nombreux ouvrages. Cela n’est pas surprenant, étant donné l’incroyable héritage littéraire qu’il a produit sous l’inspiration de l’Esprit alors que le canon du Nouveau Testament prenait forme. Des chefs-d’œuvre tels que Romains démontrent clairement le génie de l’esprit théologique de Paul. Même si Paul était sans aucun doute l’auteur principal de toutes ses lettres, ses salutations indiquent clairement que près de la moitié de ses lettres impliquaient une collaboration avec des collègues missionnaires et des ministres de l’Évangile. Paul n’était pas un franc-tireur ou un théologien dans une tour d’ivoire ; il a souvent élaboré son enseignement et ses instructions aux Églises en partenariat avec d’autres croyants.

3. Tout ce que Paul a écrit n’était pas l’Écriture

Dieu a utilisé Paul de manière remarquable pour fournir à l’Église treize lettres d’enseignement et d’instruction, qui furent inspirées, infaillibles et inerrantes. Toutefois, il n’était pas question de produire des Écritures saintes chaque fois que Paul a posé de l’encre sur du papyrus. En effet, les lettres de Paul mentionnent à plusieurs reprises d’autres lettres, qui n’ont pas été préservées et n’ont jamais été reconnues comme Écritures par l’Église primitive. Il est probable qu’au moins deux autres lettres aient été envoyées par Paul à l’Église de Corinthe au cours de son travail missionnaire (1 Cor 5.9 ; 2 Cor 2.3-4, 9, 7.12). L’apôtre mentionne également une lettre qu’il a adressée à l’Église laodicéenne lorsqu’il écrit à l’Église de Colosses (Col 4.15-16). Il voulait que les deux Églises échangent les lettres qu’elles avaient toutes deux reçues de lui pour leur profit mutuel. Toutefois, seule la lettre de Paul aux Colossiens sera reconnue et reçue par l’Église primitive comme étant l’Écriture.

4. Paul en personne n’était probablement pas l’individu le plus impressionnant

De nombreuses personnalités chrétiennes ont tendance à posséder certains dons naturels, qui les prédisposent à occuper des postes de direction. Malheureusement, un discours soigné, un charisme contagieux, et une apparence agréable, peuvent souvent dissimuler un déficit théologique et éthique important chez les moins fidèles. Étant donné l’importance des lettres de Paul dans le Nouveau Testament, nous pourrions supposer que cette grandeur correspond à la personnalité de Paul et à ses capacités brutes. Pourtant, nous trouvons dans l’Écriture des preuves que Paul, en personne, n’était pas souvent très impressionnant, ni attrayant, ni soigné (par exemple, 2 Cor 10.10). Cela devrait nous rappeler que le Christ est magnifié dans notre faiblesse, et que l’avancement de l’Évangile ne dépend pas de la sagesse terrestre ou des capacités naturelles.

5. Paul était probablement en mauvaise santé tout au long de son ministère

Bien qu’extrêmement actif et productif en tant que missionnaire, Paul a probablement souffert de maladies et de douleurs chroniques tout au long de son ministère. Sa première visite en Galatie était due à une maladie physique (Ga 4.13-14). Nous savons également, d’après sa lettre aux Galates, que Paul souffrait probablement d’une affection oculaire, qui suscitait une grande empathie de la part des croyants (Ga 4.15), et l’obligeait à écrire en gros caractères lorsqu’il certifiait la lettre qu’il leur adressait (Ga 6.11). Cette affection était peut-être à l’origine de la fameuse “écharde dans la chair” de Paul (2 Cor 12.7-9). En plus de cela, il n’est pas difficile d’imaginer que les traumatismes sévères que Paul relate en 2 Corinthiens 11.23-28 ont probablement laissé des traces permanentes sur sa santé physique. Pour les chrétiens d’aujourd’hui qui souffrent de douleurs chroniques et de traumatismes, l’héritage de Paul peut être un encouragement bienvenu.

L’apôtre Paul a beaucoup à nous dire sur Dieu et sur le salut qu’il accomplit pour nous en Jésus-Christ. Dieu a utilisé l’apôtre Paul pour éduquer son peuple, tant à son époque qu’à la nôtre. Cela vaut la peine d’en savoir plus sur lui lorsque vous étudiez la Bible, car en savoir plus sur l’apôtre Paul nous aide à mieux comprendre l’Écriture, et mieux comprendre l’Écriture nous aide à grandir dans notre foi.

Cet article a été publié à l’origine sur le site Ligonier.

Matthew A. Dudreck
Matthew A. Dudreck
Dr Matthew A. Dudreck est professeur associé de Nouveau Testament au Reformation Bible College à Sanford, Floride.