Les sources de la théologie systématique - Ministère Ligonier
5 choses que vous devez savoir à propos de la doctrine de la Trinité
6 juin, 2024
Ekklesia : ceux qui sont appelés en dehors
13 juin, 2024
5 choses que vous devez savoir à propos de la doctrine de la Trinité
6 juin, 2024
Ekklesia : ceux qui sont appelés en dehors
13 juin, 2024

Les sources de la théologie systématique

La source principale du systématicien est la Bible. En fait, la Bible est la source principale des trois disciplines théologiques : la théologie biblique, la théologie historique et la théologie systématique.

La théologie biblique

La tâche de la théologie biblique consiste à examiner les données de l’Écriture telles qu’elles sont développées au fil du temps, et ce travail sert de source au systématicien. Le bibliste parcourt les Écritures, et étudie le développement progressif des termes, des concepts et des thèmes dans l’Ancien et le Nouveau Testament, afin de voir comment ils sont utilisés et compris au cours de l’histoire de la révélation.

Il y a un problème qui se pose aujourd’hui dans les séminaires, une méthode de théologie biblique appelée “atomisme”, dans laquelle chaque “atome” de l’Écriture est isolé. Un érudit peut décider de se limiter à l’étude de la doctrine de Paul quant au salut en Galates, tandis qu’un autre se concentre exclusivement sur l’enseignement de Paul quant au salut en Éphésiens. Le résultat est que chacun arrive à un point de vue différent quant au salut – l’un tiré de Galates et l’autre d’Éphésiens – mais sans examiner comment les deux points de vue s’harmonisent. Le présupposé est que Paul n’a pas été inspiré par Dieu lorsqu’il a écrit Galates et Éphésiens, et qu’il n’y a donc pas une unité globale, ni de cohérence, dans la Parole de Dieu. Ces dernières années, il est courant d’entendre des théologiens affirmer que nous trouvons non seulement des différences de théologie entre le “jeune” Paul et le “vieux” Paul, mais aussi autant de théologies dans la Bible qu’il y a d’auteurs. Il y a la théologie de Pierre, la théologie de Jean, la théologie de Paul, et la théologie de Luc, et elles ne s’accordent pas entre elles. C’est un point de vue négatif de la cohérence de l’Écriture, et c’est le danger lorsque l’on se concentre uniquement sur une partie étroite de la Bible sans considérer dans le même temps l’ensemble de la structure de la révélation biblique.

La théologie historique

La deuxième discipline, autre source de la théologie systématique, est la théologie historique. Les théologiens historiques étudient la manière dont la doctrine s’est développée dans la vie de l’Église au cours de l’histoire, principalement à des moments de crise – lorsque des hérésies sont apparues et que l’Église a réagi. Les théologiens d’aujourd’hui sont frustrés lorsque de soi-disant nouvelles controverses surgissent dans les églises et les séminaires, parce que l’Église a connu chacune de ces disputes théologiques apparemment nouvelles à maintes reprises dans le passé. Historiquement, l’Église s’est réunie en conciles pour régler les disputes, comme au concile de Nicée (325 ap. J.-C.) et au concile de Chalcédoine (451 ap. J.-C.). L’étude de ces événements est la fonction des théologiens historiques.

La théologie systématique

La troisième discipline est la théologie systématique. Le travail du systématicien consiste à examiner la source des données bibliques, les sources des développements historiques issus des controverses, et des conciles de l’Église, ainsi que des credo et confessions qui en découlent, puis la compréhension des grands esprits dont l’Église a été bénie au cours des siècles. Le Nouveau Testament nous dit que Dieu, dans sa grâce, a donné des docteurs à l’Église (Éph 4.11-12). Tous les docteurs ne sont pas aussi avisés qu’Augustin, Martin Luther, Jean Calvin ou Jonathan Edwards. Ces hommes n’ont pas d’autorité apostolique, mais l’ampleur de leurs recherches et la profondeur de leur compréhension profitent à l’Église à toutes les époques. Thomas d’Aquin a été appelé le “doctor angelicus“, ou le “docteur angélique”, par l’Église catholique romaine. Les catholiques romains ne croient pas que Thomas d’Aquin était infaillible, mais aucun historien ou théologien catholique romain n’ignore ses contributions.

Le systématicien étudie non seulement la Bible, les credo et les confessions de l’Église, mais encore la compréhension des maîtres docteurs que Dieu a donnés tout au long de l’histoire. Le systématicien examine toutes les données – bibliques, historiques et systématiques – et les rassemble.

Cet article a été publié à l’origine sur le site Ligonier.

R.C. Sproul
R.C. Sproul
Le Dr R.C. Sproul est le fondateur de Ligonier Ministries. Il a été pasteur principal de la prédication et de l'enseignement à la Saint Andrew's Chapel à Sanford, en Floride, et premier président du Reformation Bible College. Il a aussi écrit plus d'une centaine de livres, dont La sainteté de Dieu.