Ekklesia : ceux qui sont appelés en dehors - Ministère Ligonier
Les sources de la théologie systématique
10 juin, 2024
Jésus aurait-il pu pécher ?
17 juin, 2024
Les sources de la théologie systématique
10 juin, 2024
Jésus aurait-il pu pécher ?
17 juin, 2024

Ekklesia : ceux qui sont appelés en dehors

Sur la montagne, Jésus “appela ceux qu’il voulut, et ils vinrent auprès de lui” (Marc 3.13).

On peut supposer que les personnes qui suivaient Jésus étaient plus nombreuses que les cinq hommes triés sur le volet mentionnés par Marc. De ce groupe, il a appelé Pierre, André, Jacques, Jean, Matthieu et d’autres. Il ne les a pas appelés à étudier la loi, la science ou un métier, mais il les a appelés à lui. Jésus appela ceux qu’il voulut, et son appel fut souverain, car tous ceux qu’il a appelés à cet office sont venus à cet office, et ils sont venus de leur plein gré rejoindre ce groupe d’hommes qui devaient faire partie de ce qu’il était.

En un sens, il s’agit d’un regard microcosmique sur ce que Jésus fait pour l’ensemble du royaume de Dieu – il appelle ceux qu’il veut. Le mot grec traduit par “Église” dans la Bible est ekklesia. Ce mot est composé d’un préfixe et d’une racine. Le préfixe est ek ou ex, qui signifie “en dehors” ou “de”. La racine est une forme du verbe kaleo, qui signifie “appeler”. Ainsi, ekklesia signifie “ceux qui sont appelés en dehors”. En d’autres termes, l’Église invisible, la véritable Église, est composée de ceux qui sont appelés par Dieu, non seulement extérieurement, mais aussi intérieurement par le Saint-Esprit. Lorsque Jésus appelle quelqu’un à devenir disciple, il l’appelle à lui, à lui appartenir, à le suivre, et à apprendre de lui et au sujet de lui.

Il est vrai que la seule foi par laquelle une personne puisse être justifiée est sa propre foi. Personne ne peut être justifié par la foi de son conjoint, de ses parents, de ses enfants, ou de qui que ce soit d’autre. Lors du jugement dernier, chacun se tiendra devant Dieu seul, et le jugement sera rendu sur la base de ce qui se trouve dans son propre cœur uniquement.

Cependant, chaque fois que le Christ sauve un individu, il le place dans un groupe. Il y a une dimension communautaire au royaume de Dieu que nous ne devons pas négliger. J’ai parlé récemment avec une femme dont l’Église a appelé un nouveau pasteur. Elle n’est pas satisfaite du nouveau pasteur et a donc quitté l’Église. Lorsque je lui ai demandé ce qu’elle faisait pour le culte, elle m’a répondu qu’elle regardait des émissions religieuses à la télévision le dimanche matin. Le problème évident est qu’elle n’est pas à l’église le dimanche matin. Elle n’est pas avec le peuple de Dieu dans un culte communautaire, dans une assemblée solennelle. La vie chrétienne est une affaire communautaire, car le Christ place ses rachetés dans l’Église pour qu’ils apprennent ensemble, grandissent ensemble, servent ensemble et adorent ensemble.

Cet article a été publié à l’origine sur le site Ligonier.

R.C. Sproul
R.C. Sproul
Le Dr R.C. Sproul est le fondateur de Ligonier Ministries. Il a été pasteur principal de la prédication et de l'enseignement à la Saint Andrew's Chapel à Sanford, en Floride, et premier président du Reformation Bible College. Il a aussi écrit plus d'une centaine de livres, dont La sainteté de Dieu.