Jésus aurait-il pu pécher ? - Ministère Ligonier
Ekklesia : ceux qui sont appelés en dehors
13 juin, 2024
Le besoin des illustrations dans la prédication
20 juin, 2024
Ekklesia : ceux qui sont appelés en dehors
13 juin, 2024
Le besoin des illustrations dans la prédication
20 juin, 2024

Jésus aurait-il pu pécher ?

Les meilleurs théologiens, anciens et actuels, sont divisés sur la question de savoir si Jésus a pu pécher. Je crois que, puisque Jésus était pleinement humain, il lui était possible de pécher. Il est évident que la nature divine ne peut pas pécher. Mais si la nature divine du Christ l’a empêché de pécher, alors dans quel sens a-t-il obéi à la loi de Dieu comme second Adam ? À sa naissance, la nature humaine de Jésus était exactement la même que celle d’Adam avant la chute, en ce qui concerne ses capacités morales. Jésus avait ce qu’Augustin appelait le posse peccare et le posse non peccare, c’est-à-dire la capacité de pécher et la capacité de ne pas pécher. Adam a péché, Jésus n’a pas péché. Satan a fait tout ce qui était en son pouvoir pour corrompre Jésus et le tenter de pécher. Cela aurait été un exercice futile s’il avait essayé de tenter une personne divine de pécher. Satan n’essayait pas de pousser Dieu à pécher. Il essayait de faire pécher la nature humaine du Christ, afin qu’il ne soit pas qualifié pour être le Sauveur.

Je pense qu’il est faux de croire que la nature divine du Christ rendait impossible le péché de sa nature humaine. 

– R.C. Sproul

En même temps, le Christ a été sanctifié de manière unique par le Saint-Esprit. Pour pécher, une personne doit avoir un désir de péché. Mais la nature humaine de Jésus, tout au long de sa vie, a été marquée par un zèle pour la justice. “Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé” (Jean 4:34), disait-il. Tant que Jésus n’avait pas le désir de pécher, il ne péchait pas. Je peux me tromper, mais je pense qu’il est faux de croire que la nature divine du Christ rendait impossible le péché de sa nature humaine. Si c’était le cas, la tentation, les épreuves et le fait qu’il ait assumé la responsabilité du premier Adam n’auraient été que des simulacres. Cette position protège l’intégrité de l’authenticité de la nature humaine parce que c’est la nature humaine qui a accompli la mission du second Adam en notre nom. C’est la nature humaine qui a reçu l’onction unique du Saint-Esprit.

Cet article a été publié à l’origine sur le site Ligonier.

R.C. Sproul
R.C. Sproul
Le Dr R.C. Sproul est le fondateur de Ligonier Ministries. Il a été pasteur principal de la prédication et de l'enseignement à la Saint Andrew's Chapel à Sanford, en Floride, et premier président du Reformation Bible College. Il a aussi écrit plus d'une centaine de livres, dont La sainteté de Dieu.